Conseils et astuces pour réussir un escape game !

11 décembre 2018 by in category Nos rooms with 0 and 0

Être game master, c’est drôlement sympa. On vous voit tester des stratégies incroyables (“tiens et si je comptais toutes les lames de parquets ?”), vous arracher les cheveux, et tenter de faire preuve de dignité dans la victoire comme dans la défaite. Mais malgré notre côté légèrement sadique, on aime bien quand nos joueurs sortent auréolés de gloire, alors voici un petit guide des astuces à adopter dans une salle d’escape game !

  • 1 – Bien fouiller, bien regarder !

A Only the Brain, on vous parle toujours de nos fameuses règles d’or : observation, organisation, communication ! Aussi connues sous le nom d’OOC (absolument pas, ceci est une boutade) !

Ce premier conseil rentre dans la catégorie Observation. Lorsque vous êtes dans un escape game, vous n’êtes pas lâchés abandonnés en pleine nature. Tous les indices sont réunis avec vous afin que vous puissiez vous en sortir, le premier réflexe est donc de bien fouiller la pièce afin de trouver des indices cachés ! Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à repasser les uns derrière les autres, afin d’être sûrs de ne rien oublier ! Regarder autour de vous est également important : en effet, bon nombre de solutions sont parfois tout simplement incrustées dans le décors, juste sous votre nez !

  • 2 – Ne pas casser le décors !

Alors là, c’est notre instinct de Game Master qui se déclenche, mais promis juré aucun escape game ne s’est jamais résolu en détruisant les murs afin de trouver les salles secrètes ou autre sous-sols mystérieux. Idem, creuser des tunnels pour s’enfuir est rarement la solution suggérée. Au contraire, s’acharner sur un décors est le meilleur moyen de se mettre des bâtons dans les roues ! Dites vous que les escape games sont conçues afin que vous puissiez sortir. En galérant, certes, mais où serez le plaisir sinon ?

  • 3 – Bien s’organiser, et centraliser les indices !

Il ne faut pas hésiter à se donner des rôles, afin de ne pas être tous attroupés autour d’une même énigme ! Très souvent, il y a plusieurs choses à faire simultanément dans un escape game, il est donc conseillé de se répartir les tâches ! Si chacun a sa fonction attribuée dès le départ (“S’il y a des math, c’est toi qui t’en charge. Toi, tu es notre scribe, tu notes tous les indices que tu vois. Toi tu gères la fouille de cette partie là de la salle.”), et que plusieurs énigmes sont effectuées en même temps, vous avancerez plus vite !

Dans la même idée, réunir les objets  à un même endroit est une astuce pouvant s’avérer utile. Cela permet non seulement de mieux communiquer durant votre partie, mais aussi d’examiner quels sont les indices n’ayant pas encore servis.

  • 4 – Prendre du recul.

Il arrive parfois de stagner lors d’un escape game, de bloquer sur une situation et de ne pas réussir à avancer. Il vaut mieux, dans ce genre de situation, prendre le temps de faire le point. Quels sont les indices n’ayant pas encore été utilisés ? N’ai-je rien oublié derrière moi ? Quelles sont les solutions n’ayant pas été testées jusqu’à maintenant ? Il vaut mieux se poser et réfléchir de façon productive, quitte à perdre cinq minutes, plutôt que de courir dans tous les sens et en perdre quinze !

  • 5 – Bien s’écouter !

Ah la communication… On ne va pas vous mentir, cette règle là c’est un peu la magie des escape game. Evidemment, il faut bien tout se dire afin de pouvoir résoudre les énigmes (“Hey les mecs, je sais pas si ça sert, mais ça fait dix minutes que j’ai trouvé une clé !”)… Mais surtout il faut bien s’écouter ! Et là on rentre dans la partie rigolote…

Vous avez déjà eu ce sentiment d’avoir la bonne réponse à l’école, mais que l’enseignant.e. interrogeait tout le monde, sauf vous ? Et ben là, c’est un peu pareil. Très souvent, une ou deux personnes de l’équipe donne une bonne solution ou une bonne méthode, mais celles-ci se perdent dans le brouhaha général. Alors outre le fait qu’ensuite on est obligés d’organiser un combat à mort pour vous départager (Quoi ? C’est illégal ? Mais j’ai toujours fait comme ça moi pour mes parties !), cela vous fait souvent perdre un temps considérable. Se transmettre les informations et faire preuve d’écoute et donc essentiel pour réussir ! Sans compter que nous ne réfléchissons pas tous pareil, nous avons tous des logiques complémentaires. Quelque chose qui nous paraît facile ne l’est pas forcément pour le voisin et vice-versa, il ne faut donc pas oublier que les escape game sont essentiellement des jeux collaboratifs !

  • 6 – Garder son sang-froid, venir dans de bonnes conditions !

Garder son calme est important dans un escape game. C’est certain, être enfermé dans une salle et voir un chrono défiler est une source de stress. En tant que Game Master, nous savons d’ailleurs identifier le cri d’un joueur désespéré, semblable à ceci : “BON SANG MAIS IL NE RESTE QUE CINQ MINUTES ! “. Toutefois pas d’inquiétude, on ne vous enferme pas vraiment dans nos salles suite à un échec… Quoique, un oubli est si vite arrivé…
Plus sérieusement, l’idéal quand vous venez résoudre des énigmes est de venir dans des conditions adéquates. Essayez d’organiser votre team de joueurs avec des profils bien différents : un matheux, un fouilleur, un ayant un bon sens de l’observation, un organisant l’ensemble… Et on évite de finir la bouteille de Ricard avant de venir les enfants, même si le thème de la soirée est Very Very Bad Trip ! Vous serez dans l’ambiance, ça on ne le nie pas, mais ça n’aide pas pour la résolution d’énigmes !


Alors, prêt à devenir des pro de l’escape game ? On vous attend prochainement dans nos salles !

ON RECRUTE / CGV / MENTIONS LÉGALES

© 2018 Only The Brain - Le Live Escape Game de Grenoble.